L’Effondrement du sens dans les organisations, Sensemaking in Organizations de Karl Weick – 1995.

Dans son analyse du drame meurtrier de Mann Gulch, où un groupe de pompiers se désolidarise dans une situation de danger extrême, l’auteur, théoricien des organisations, distingue quatre sources de résilience d’un groupe et, plus largement, d’une organisation. 1. L’improvisation et le bricolage qu’il est très difficile de maintenir en situation de crise, les gens…

L’Entreprise à l’écoute de Michel Crozier : une règle de conduite de la transformation – 1989.

Un classique publié en 1989. Au travers d’enquêtes dans plusieurs entreprises, l’auteur soulignait une règle toujours valable et souvent oubliée sur la transformation des entreprises : tout changement important modifie le système de prestige et de pouvoir dans une organisation. « Des contraintes fortes existent. Elles sont sociales, historiques. Elles n’empêchent pas tout progrès mais…

Les mutations du capitalisme selon Eric Hobsbawm – 1994.

Dans son ouvrage L’Âge des extrêmes, histoire du court XXᵉ siècle, l’historien britannique, marxiste convaincu, montrait qu’à chaque crise qu’il connaît, le capitalisme se restructure et renait en évoluant selon la règle de création destructrice. Lors de la crise de 1930 par exemple, sa capacité d’adaptation s’est illustrée par la combinaison de l’entreprise privée avec…

Les principes d’équilibre entre direction, actionnaires et employés selon Masahiko Aoki – 1990.

Dans son article Toward an economic model of the japanese firm, l’économiste décrivait, il y a 18 ans, les règles explicites et implicites de répartition des gains et des prises de décisions stratégiques entre la direction, les actionnaires et les employés dans l’entreprise japonaise. Il peut être utile de les garder à l’esprit. Les employés sont…

Les règles de Peter Drucker pour une innovation réussie – 1985.

Parmi les conseils de l’auteur dans son ouvrage « Les Entrepreneurs » publié en 1985, on note « La nouveauté (doit) s’organiser à l’écart de l’ancien et de l’existant. Se servir de ce qui existe pour véhiculer le neuf nous a toujours conduits à l’échec ». La règle s’applique visiblement aussi à la l’équipe de France de football.

Adam Smith n’a jamais créé le concept de la main invisible : La Richesse des Nations – 1776.

Chacun a entendu parler, de prés ou de loin, de la « main invisible » de l’économiste écossais du XVIIIème siècle, concept de l’économie libérale selon lequel l’addition de nos actions individuelles, et égoïstes, conduites par cette main aboutirait à une situation bénéfique pour tous. Malheureusement, Adam Smith n’a écrit cela nulle part et en…

La prise de décision selon Albert Hirschman : Défection et Prise de parole – 1970.

Dans toute relation ou organisation, trois options sont possibles en cas de mécontentement : la défection (Exit), la prise de parole (Voice) ou la fidélité (Loyalty). La défection est simple à mettre en œuvre : le consommateur mécontent d’un produit se tourne vers la concurrence, l’électeur vote pour un autre parti politique. La prise de parole,…